LE CHANTIER DU MOIS : Confortement de carrières par injection dans le Val d’Oise

Le chantier du mois de Février concerne le confortement de carrières souterraines d’exploitation de calcaire grossier. Ce chantier est situé sur la commune de Saint-Ouen-l’Aumône dans le département du Val d’Oise (95).

 

Contexte

Les services techniques de Saint-Ouen-l’Aumône ont engagé la mise en sécurité de carrières souterraines situées sous les rues de la commune.

SOLEFFI (filiale du groupe SOLTECHNIC) attributaire du marché a réalisé cette importante opération. L’objectif du chantier consiste à empêcher l’effondrement du toit de la cavité située sous les rues par un comblement adapté à la zone à protéger.

 

Les principales étapes de ce chantier sont :

Le confinement

Pour limiter le volume de remplissage au  minimum nécessaire compatible avec l’objectif de mise en sécurité et réduire les fuites de coulis, des murs maçonnés ont été construits jusqu’au toit de la carrière. On parle de « confinement ».

Le remplissage gravitaire

Les foreuses ont été utilisées (profondeur de 8 à 11m) suivant un maillage précis pour assurer le remplissage des carrières.

 

Après avoir mis en place le matériel nécessaire (machines, tubes en PVC etc.), l’injection du coulis de remplissage a alors pu être effectuée. Il est mis en œuvre gravitairement (ou sous faible pression) et comble les vides jusqu’à sa résurgence en tête de forage.

Le clavage

Une semaine après la phase de remplissage, l’injection du coulis de clavage sous pression est réalisée. La mise au contact finale entre le remplissage et le dessus de la voute (ou toit de la carrière) a été obtenue à l’aide d’un coulis de ciment injecté à partir d’un forage pratiqué depuis la surface du sol au niveau des rues.

Les injections de traitement

Une étape supplémentaire consistant en l’injection de traitement (généralement utilisée pour la consolidation de terrains en zone de fontis ou décomprimées) est faite dans les zones d’effondrement des carrières traitées.

 

Conclusion

SOLEFFI, sur l’ensemble de ce chantier, a réalisé plus de 400m² de murs de barrages et utilisé près de 5000 m3 de coulis (coulis gravitaire + de clavage + de traitement). Ils sont notamment composés de ciment, de sablon et de bentonite.

L’équipe expérimentée de SOLEFFI a su réaliser à la satisfaction du maître d’ouvrage le confortement des carrières traitées, malgré la difficulté qu’engendre un tel chantier.