LE CHANTIER DU MOIS : Chantier à travaux multiples liés à la construction d’une résidence

SOLTECHNIC est intervenu sur un chantier situé sur la commune de CENON (Gironde – 33), à l’occasion de la construction d’une résidence de 6 bâtiments R+2 sur sous-sol encastrés en pied de versant de la vallée de la Garonne (Bas-Cenon).

Les travaux ont comporté 2 interventions de type soutènement des terres :

- Un écran provisoire par paroi berlinoise

- Une stabilisation définitive par inclusions

En outre, SOLTECHNIC a réalisé les pieux et micropieux de fondation des batiments.

Paroi berlinoise pour soutènement des cotés Nord et Ouest de la fouille générale

SOLTECHNIC a exécuté une protection provisoire sous la forme d’une paroi berlinoise, à l’aide de pieux métalliques battus verticaux de type profilés HEB et des bastaings bois pour « remplissage » ou parement entre les profilés.

Une lierne métallique et des butons soit inclinés soit horizontaux ont été ajoutés pour parfaire la stabilité de l’ouvrage.

Le phasage de réalisation des travaux a été le suivant :

- Phase 1 : Battage des pieux verticaux

- Phase 2 : Pré-terrassement sommital et mise en place de la lierne ainsi que des butons

- Phase 3 : Mise en place des bastaings au fur et à mesure du terrassement de la fouille devant la paroi

La lierne placée en partie haute de la paroi et les butons associés ont permis de répartir au mieux les efforts de  poussée des terres tout le long de la paroi berlinoise.

 

Clouage pour stabilisation de la pente Est

 

Les bâtiments sont situés en contrebas d’un talus amont qui s’est révélé instable en cours de chantier (glissement de terrain). Les équipes de SOLTECHNIC sont rapidement intervenues en réalisant un clouage mixte de la pente à l’aide d’inclusions verticales.

Cette stabilisation du glissement a comporté le battage de profilés métalliques HEB disposés selon une ligne perpendiculaire à l’axe de déplacement des terres et ancrés en profondeur. Ils sont reliés en tête par une lierne métallique ancrée avec des clous. Cet important confortement a nécessité l’utilisation d’une grue télescopique mobile avec batteur pneumatique PAJOT (profilés) puis d’une foreuse chenillée (clous).

La difficulté pour la réalisation de cet ouvrage résidait entre autre dans l’accessibilité première de ce chantier compte tenu du risque, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous :

Ce confortement a pour caractéristiques principales :

- Fiche des profilés verticaux : 11 mètres

- Espacement entre les profilés : 0.55 mètres

- Distance par rapport au bâtiment : 6 mètres

- Nombre de clous inclinés : 47 unités

- Longueur des clous : 25 mètres

1-      Pieux et micropieux

 

Les équipes de SOLTECHNIC ont également été chargées des fondations profondes pour les différents bâtiments.

Concernant les pieux, 162 unités ont été réalisées dont 15 avec le kit recepieux (pour l’explication de cette méthode particulière de recépage, voir une précédente Newsletter).

Concernant les micropieux, 5 unités ont été exécutées pour impossibilité d’accès de la foreuse de pieux.