LE CHANTIER DU MOIS : Traitement d’un fontis ou effondrement en urgence dans la région parisienne

Au cours du mois de Juillet, un fontis est apparu au droit d’une chaussée urbaine. Le site a été mis en sécurité par les pompiers et la fermeture de la zone s’est faite rapidement par la police municipale.

L’urgence de la situation a été menée à bien grâce à l’intervention du groupe SOLTECHNIC, par l’intermédiaire de la société SOLEFFI TS. En plus de réparer les dégâts, l’objectif était d’éviter un fontis plus important ce qui aurait entraîné une mise hors service durable de la voirie et un risque potentiel pour les bâtiments proches. 

CONTEXTE

Cette situation s’est déroulée à PANTIN, ville de banlieue parisienne. Tout ce quartier de PANTIN a fait l’objet anciennement d’une exploitation souterraine intensive de calcaire, sur deux niveaux superposés et selon la technique des salles avec piliers conservés.

Le fontis (effondrement du sol engendré par l’éboulement progressif du terrain depuis le bas et généré par un vide souterrain sous-jacent) a été provoqué par la présence d’une carrière non comblée à 5 mètres de profondeur. Un apport d’eau accidentel semble être l’élément déclencheur du sinistre (l’écoulement implique l’humidification du terrain et l’entrainement des fines : baisse de la cohésion sus-jacente des couches de terrain à la carrière et instabilité).

Ce fontis a un diamètre et une profondeur égal ou supérieur respectivement à trois et cinq mètres.

Remplissage du fontis à l'aide d'une pompe
Fontis en plein milieu d'une rue, à PANTIN

1ère étape : TRAITEMENT DE FONTIS (accident ponctuel)

La méthode utilisée pour traiter ce fontis fut la suivante :

Ø  Phase 1 : Sécurisation de l’effondrement par remplissage à l’aide d’un mortier fluide faiblement chargé de ciment (mise en sécurité du site pour stopper l’évolution du fontis) ;
Ø  Phase 2 : Forages au droit et autour du fontis en suivant un maillage préalablement défini ;
Ø  Phase 3 : Injection de traitement pour clavage/blocage final mais aussi traitement des sols déconsolidés proches du fontis, avec un coulis de ciment mis en œuvre sous pression et par passes remontantes (tubes à manchettes). 

Réalisation

A-     Sécurisation des lieux avec intervention des pompiers. La rue a été barrée pour qu’aucun véhicule ne circule dans cette zone. 

Sécurisation des lieux fontis PANTIN pour le travail de la société SOLEFFI

B-     Mise en place d’une déviation des eaux pluviales suite à l’effondrement de la conduite au droit de la zone du fontis (système de pompage d’eau entre les regards amont et aval de la zone).

Mise en place de l'intervention SOLEFFI Fontis PANTIN
Mise en place du chantier Fontis PANTIN

C-     Remplissage gravitaire du fontis à l’aide d’une pompe à béton équipée d’un bras grue et de mortier fluide livré par toupies. La pompe à béton s’est tenue à plus de 30 mètres du fontis pour éviter une charge proche du vide.

Volume en 1ère étape : 210 m3.

Injection gravitaire pour remplissage Fontis PANTIN

Cette intervention a duré 3 jours toutes opérations confondues de 1ère étape.

La société SOLEFFI TS a fait preuve de réactivité et de rapidité permettant la résolution du problème.

2ème étape : Traitement préventif au large (comblement de carrière)

La société SOLEFFI TS est intervenue dans les semaines suivantes pour effectuer un comblement de carrières souterraines dans le secteur où s’est déclenchée le fontis (mise en sécurité du domaine public).

Les quantités mises en œuvre en 2ème étape sont :
-          1250 ml de forage
-          Mortier de comblement : 2570 m3
-          Coulis de clavage : 260 m3
-          Coulis de traitement : 50 m3

Fontis PANTIN après intervention SOLEFFI, le fontis est rebouché et les lieux sécurisés
Le fontis après intervention de SOLEFFI TS, le fontis est rebouché

L’ensemble de ces travaux a été réalisé en collaboration et en accord avec :

- la Mairie de PANTIN

- L’Inspection Générale des Carrières (IGC)

- Une maîtrise d’œuvre assurée par SEMOFI 

M.T